“Affaire Sarah” : l’Association l’Enfant Bleu plaide pour une réforme de la loi afin que plus aucun mineur de moins de 15 ans ne soit présumé consentant à un acte sexuel

L’Enfant Bleu-Enfance Maltraitée s’est constituée partie civile dans le procès de l’homme de 28 ans poursuivi, sur décision du Parquet, pour « atteinte sexuelle » après avoir eu une relation sexuelle avec Sarah, une enfant de 11 ans. Une situation jugée inacceptable par l’association.

Dans le cadre de ce procès, prévu le 13 février à Pontoise, L’Enfant Bleu poursuivra un combat mené depuis longtemps auprès des personnalités politiques et des pouvoirs publics sur le sujet du non consentement
sexuel d’un mineur.

Communiqué de presse